BIO :

Aux Âmes, c’est l’histoire de deux âmes très amies depuis des années lumières, qui, à force de passer leurs soirées à refaire le monde, devaient bien finir, un jour, par le mettre en musique. 

Toucher les âmes, les vagabondes, les écorchées, les perdues, les amoureuses, les utopistes, celles en peine et même les vendues, c’est l’objectif de la poésie qui réunit la plume acérée de Grég Allaeys, et la sensibilité musicale d’Alain Gervais. C’est avec un premier titre « Amour Akbar » qu’ils ont découvert le plaisir de créer ensemble avant de se retrouver quelques temps plus tard, séparés par une pandémie qui réussira à les rapprocher. En plein confinement, ils sortent « À couvert », morceau rock au texte plus scandé que chanté et appellent le camarade Yann Chapoutier pour qu’il y pose sa batterie tribale. Le projet prend comme un feu de joie et plus tard c’est le bassiste Matthieu Carissimo qui vient apporter sa touche pop pour embraser la poésie moderne de ces textes originaux. Et c’est ainsi que les âmes s’envolèrent.



       GRÉG ALLAEYS     ★   ALAIN  GERVAIS   
              YANN CHAPOUTIER   ★   MATTHIEU  CARISSIMO   

L’âme qui écrit : Grég Allaeys, comédien, auteur, poète à ses « heurts », militant enragé, toujours engagé dans la vie et dans tout ce qu’il entreprend. Dans l’écriture d’abord, que ce soit pour son compte avec  son Seul en scène « Des Promesses, toujours des promesses » , son spectacle poétique « Deux fois rien », ou pour le conte musical « Et Si » avec Simon Fache. Musicien reconnu pour qui il écrit aussi le texte « L’Armée de demains » sur l’album « All Inclusive ». Grég Allaeys est aussi crédité en tant qu’auteur sur un album de son ami HK (avec ou sans ses saltimbanques). Avec pour chaque action la volonté de lutter contre la division sous l’étendard « Amour Akbar ».

L’âme qui compose : Alain Gervais  met la musique au cœur de ses projets. Que ce soit pour ramener un peu d’espoir au cœur des bidonvilles d’Haïti où il fut engagé de nombreuses années ou dans ses aventures musicales comme ce triptyque musical « Kalamina » qu’il mène avec  son ami Ben et d’où émergeront une dizaine de titres rock. Aujourd’hui tourné vers la transmission du savoir, il perfectionne sa technique de guitariste en explorant sans relâche un rock aux influences « noir désiriennes » assumées.

L’âme qui bat la mesure : Yann Chapoutier,  celui qui ne peut s’empêcher de poser son rythme endiablé sur les morceaux qu’il apprécie, naviguant entre soul et hip-hop, il a été sollicité par de nombreux artistes pour de grandes et belles collaborations. Wax Tailor l’a même emmené sur les routes sinueuses de sa dernière tournée internationale. Il rejoint Aux Âmes sur le titre « À couvert » pour ne plus les quitter.

L’  L’âme qui tombe à pic : Matthieu Carissimo. Après avoir fait ses premières armes à la guitare autour du feu, Matthieu s’enivre de nombreux courants musicaux. Bercé par les mélodies douces ou enchanteresses de David Bowie, des Cures ou encore des B-52’s, il forme le groupe Sindy et les monstres plantes. Il y trouve sa voix en composant des lignes de basse pop-rock entêtantes, mélodiques et écorchées. Il participe à différents projets musicaux à la guitare ou à la basse. Tous sont basés sur une recherche esthétique sonore afin d’y créer un univers singulier (EGO, Day One A Porno, Pinéal Project ou encore dans le groupe de bossa nova, Galack et les Smarties). On l’entend même poser ses choeurs sur certains refrains de l’EP.

.